U15F1 63 Betton-Illet Basket – Bruz 100

Aïe aïe aïe ! Ça fait mal ! Les filles recevaient ce samedi la CTC de Bruz et la logique a été respectée. Bruz jouera vraisemblablement en inter-régional en seconde phase tandis que nous luttons pour conserver notre place dans l’élite du basket breton. Pour cette rencontre, nous sommes privés de Zoé et c’est Manon qui vient à la rescousse.

Le match démarre très timidement…pour nous. On se fait marcher dessus soyons honnêtes. Nous sommes rapidement menés 12-0 puis 18-3. Nous nous remettons la tête dans le bon sens pour regagner le banc sur un score déjà sévère (9-23).

Le second quart est bien meilleur sur le plan offensif. Les filles trouvent du jeu rapide et Lena se charge de conclure. Hélas pour nous, notre défense est poreuse, perméable et les visiteuses se font un malin plaisir à nous punir. Le score prend alors de grosses proportions mais c’est accessoire (26-50).

Le troisième quart est tout simplement notre meilleur depuis le début de notre aventure régionale. Les filles prennent des initiatives, se montent entreprenantes et sont récompensées. Marion et Lena donnent le la et les autres se mettent au diapason. Les bruzoises sont plus fébriles et les bibettes décollent logiquement au score (49-66).

Le dernier acte commence par un panier à 3 points d’une Marion décidément intenable. On se dit que peut-être, pourquoi pas, sur un malentendu… A peine fini de se poser ces questions que Bruz nous fusille sur la place publique. Les visiteuses plient la rencontre en 2 minutes et les puces baissent les bras. Le score final est sans appel 63-100. Ça pique sévère !

Ce match est un révélateur de notre saison avec des progrès offensifs notables et des filles de plus en plus à l’aise à la finition. Nous nous trouvons de mieux en mieux et c’est bon signe pour la suite de la saison. Ce match est un révélateur de notre saison avec une défense beaucoup trop lâche et permissive. Nous sommes devenues la plus mauvaise défense du championnat à 2 journées de la fin et ce n’est pas une surprise. On joue comme on s’entraîne et il faut reconnaître qu’on a baissé en matière d’intensité. Si on veut progresser et savoir faire face à des équipes agressives, il faut savoir l’être nous-mêmes. Seuls les efforts et le dépassement de soi permettent les progrès alors osez, osez jeunes filles (si vous me permettez cet à peu paraphrase). A bientôt pour j’espère des victoires.

Effectif: Michmich, Choupinette, La Mèche, L.A, Gizmo, La Gal’, Flo, Amélie, Célia, L’Ananas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *